sous l'éclipse l'atelier s'ennoire

au début de l'éclipse, 25 %


Certes... s'ennoirer n'existe pas ! et certes il y avait une nébulosité à cacher le soleil et la lune...
Mais j'ai suspendu le temps de l'atelier, ouvert grand le velux , et j'ai écouté la ville, les quelques oiseaux, juste aspirer et ressentir la lumière.



J'ai entendu les bruits de travail de mes voisins artisans, la vapeur d'eau qui sort du salon de coiffure et les odeurs s"échappant du laboratoire du charcutier. Un chien aboit dans un jardin.
 Et puis les oiseaux se sont posés , le vent s'est levé et la température a chuté de plusieurs degrés. 


les oiseaux se posent

En bas sur la BBC il était question de là-bas au Royaume Uni et puis plus loin aux îles Féréoé ; qui sait Olivier Sauzereau et ses Bêcheurs d'étoiles, nos chasseurs d'étoiles et d'éclipses,échapperont peut-être aux nuages ?

Il ne faisait pas sombre me semblait-il sous les nuages.Et pourtant la lumière était bizarre , les couleurs inhabituelles.


où sont passés les couleurs ?


Juste écouter ce moment partagé à travers l'europe, suspendre les gestes et les actions.


au maximum de l'éclipse (réglages manuels inchangés pour toute la série donc pas de compensation automatique..)
Il n'y a pas eu de lune passant devant le soleil, visibles. Juste un moment suspendu à vivre l'instant. Pas d'images spectaculaires, juste les toits autour. Souvenirs de cet instant où la lune nous rappelle l'immensité qui nous entoure et nous porte...

Ensuite ..et bien une envie d'inhabituel, prendre pour prétexte qu'il manque du fil de la bonne couleur pour finir les sacs de course abandonnés avec les travaux  pour faire un saut au magasin de tissus et revenir avec un coupon d'un improbable imprimé d'ameublement, jouer avec en origami pour un immense sac de fille :-).


utilisation non autoriése
le sac des filles


Et vous votre éclipse ?

Commentaires

Articles les plus consultés