le tissu qui revendique

...des baskets gwen ha du, de Paria ,dans les jardins du château des Ducs de Bretagne à Nantes la bretonne...outre le soleil revenu, il y a des petits plaisirs qui se savourent ...


...ceci dans la suite de mes réflexions sur l'identité , les tissus et la couture , il est très intéressant de visiter à suivre les petits magasins indépendants de couture et tissus; rien qu'à Nantes dans le même quartier vous avez Au fil de Flo, et Henry et Henriette  , rue Jamin et Delacroix frère et soeur  rue Mercoeur... les deux premiers donnèrent lieu à une belle découverte et de l'ambiance de la boutique et de sa responsable, le dernier a lui aussi son ambiance mais rien ne m'y accroche et il n'y eu pas de rencontre...question d'identité sans doute, la troisième m'apparue plus normée "au bon chic nantais". 
Que se reflète-t-il donc de nos identités dans la manière de vivre un espace de boutique ?...Les grandes surfaces de tissus, outre l'homogénéité normée de leur offre , laissent peu de place à ces reflets identitaires...il n'en reste cependant pas moins que, y compris dans ces grandes surfaces, les discussions entre couturières acheteurs/euses et vendeurs/euses sont souvent riches.

..et vous? qu'y trouvez-vous dans vos boutiques préférées ?

Commentaires

Articles les plus consultés