Un bel été

Un été en pente douce, chemins creux, Maine. Pol

Je n'écris plus ici. Et pourtant la vie de cet été  en pente douce est bien belle.
J'écris ailleurs, sur Instagram en images avec de courtes phrases souvent en anglais.
J'aime toujours autant les mots, ces textes qui enveloppent les sensations et les gestes, les pensées et les idées, tissant d’improbables liens à travers la toile. J'y ai rencontré de bien belles personnes ici et là-bas.

Un été en pente douce, dans le bleu doré de l'été. pol


Peu à peu une langueur m'est venue, un poids qui ralentissait mon crayon et rendait le trait chaotique et la danse des doigts sur le clavier hasardeuse; puis rien, le silence ici. 
Ce n'est pas que les pensées ne bouillonnent plus ni que l'atelier se soit endormi dans des boîtes en carton. 
Le monde est toujours source d’émerveillement quotidien.


Un été en pente douce,
marier les fils de Kaneh Bosem et de Claire des Bruyeres, pol


Un été en pente douce, photographier l'entour, pol.


Un été en pente douce, vivre la maison, pol.

Non ce sont les mots, les mots en français, il sont devenus malaisants...à quoi bon  les poser sur la toile? Les mots meurent aplatis de leur usage commercial novlangue à la 1984...
et mon crayon.... renonce  face au déferlement...


Un été en pente douce, la famille toujours, pol


Se battre pied à pied, lettre à lettre pour maintenir un sens ?
Nous renonçons les uns les autres et les blogs deviennent silencieux.


Un été en pente douce, partager les passions, pol.



" C'est que vous n'avez réussi qu'à universaliser l'identique 
quand nous identifions le Divers."
Les Hauts Parleurs, Alain Damasio, Aucun souvenir assez solide.

Un été en pente douce, flotter dans le moment, pol.

Mais s'ils étaient des phares nos blogs qui vivent en toute humanité , brillants de la douceur de nos routines quotidiennes et de notre envie d'échanges et de rencontres à travers les distances et les langues ?

Un été en pente douce, les essentiels, pol.

 Une petite voix me dit que vous aimez la simplicité de ce lieu et le calme qui s'y crée.
La sérénité est importante, la beauté aussi.

Laisser les rubans flotter !

Un été en pente douce, sensualité du toucher, pol.


Hauts les coeurs !


A suivre  Daily routine !

Bien à vous tous,

Mathurine

Commentaires

  1. Moi aussi, je n'écris plus guère, je fais surtout des photos, des tas de photos, je botanise et j'entomologise, et je jardine. C'était bien, le temps des blogs et des rencontres, que s'est-il passé ?

    RépondreSupprimer
  2. C'est drôle ce que tu décris.... la même lassitude, le côté "à quoi bon", quand la vie simple peut être si douce.
    Et en même temps, j'adore les partages, alors parfois une pointe d'envie de continuer.
    N'empêche tes mots, en français ou en anglais, je les apprécie toujours autant.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Bonjour à vous, n'hésitez surtout pas à laisser un commentaire :-). Le net demeurera vivant si nous le faisons vivre . Douce journée.

Articles les plus consultés